Jardiner avec des enfants : les 5 erreurs à éviter pour les semis

Dernière mise à jour : mars 26


Après avoir préparé vos semis, notamment en utilisant des pots zéro déchet, la prochaine mission de vos Botapousses consiste à bien les surveiller.

Voici quelques pièges à éviter, lorsque vous faites des semis :


Jardinage débutant : comment réussir facilement ses semis ?

Si les graines ne germent pas, c’est que vous avez peut-être commis quelques erreurs. Tout s’apprend et Botaki veut vous montrer que le potager facile, c’est possible ! Voici les erreurs courantes au potager.


Quelles sont les erreurs à éviter au potager ?

Voici 5 conseils pour réussir facilement vos semis :


1 | Un manque de chaleur

Inutile de réserver les semis au sous-sol ou bien à l’extérieur quand les températures sont peu clémentes. Pour germer, les graines ont besoin de températures douces, avoisinant en moyenne les 20°C . Le plus simple reste finalement de placer vos petites pousses, avec vous, à l'intérieur de votre logement.

Conséquence : Si les températures sont trop basses, les graines mettront plus de temps à germer avec un taux de réussite plus bas.


2 | Un manque de lumière

Pour que les semis réussissent, les graines ont besoin de lumière. Ainsi, placez vos petites pousses dans une véranda ou derrière une fenêtre par exemple. Il faut en tout cas qu’elles puissent profiter d’une belle lumière extérieure.

Conséquence : Si vos pousses manque de lumière, elles risquent de mettre toute leur énergie à faire de longues et fines tiges pour mieux la capter, jusqu'à s'épuiser. On appelle cela "un semis qui file".


3 | Un manque d'humidité

La terre de vos semis a besoin d’une bonne humidité constante. Le fait d’arroser trop abondamment ou, au contraire, d’oublier d’arroser, peut desservir vos plants. Ainsi, arroser les semis régulièrement est essentiel, mais sans les noyer. Plusieurs techniques sont finalement possibles pour un arrosage correct, comme le fait d’utiliser la pomme d’un arrosoir, un pulvérisateur avec de l’eau ou bien de tremper la base du pot dans l’eau.


4 | Une terre trop compacte

La qualité du terreau est également un élément essentiel dans la réussite de vos semis. Il faut qu’il soit plutôt léger, tout en étant capable de retenir l’eau pour rester suffisamment humide. Pour bénéficier d’un terreau riche, privilégiez la terre récupérée dans votre propre compost. Vous pouvez aussi acheter du terreau.


5 | Repiquer trop tardivement

Inutile d’attendre trop longtemps pour repiquer les légumes ou les fruits. Quand la plante commence à apparaître et à dévoiler 3-4 feuilles, il est temps de la repiquer. Attendez tout de même la douceur, surtout pour les légumes craignent les gelées ou bien les fruits, comme les tomates et les cucurbitacées : courgettes, concombres, courges…


Avec tous ces conseils, vous ne raterez plus vos semis de printemps. Vous pourrez aussi surveiller vos petites pousses d’une façon interactive, grâce au Totem Magique Botaki. Il se plante dans la terre et permet de vérifier l’apport suffisant d’eau, de chaleur, de lumière et aussi la qualité de la terre, directement depuis l'application dédiée Avatar Botaki. Le potager devient ainsi encore plus fun et amusant !


Et vous ne voyez rien pousser, un peu de patience, vos plants commencent par grandir sous terre avec de petites racines, avant de pointer le bout de leur nez.